Retour aux conseils
Automobile
7 étapes pour faire votre vidange comme un pro

7 étapes pour faire votre vidange comme un pro

Réaliser la vidange de son moteur à moindre coût, à la maison, n’est pas si compliqué. Le secret ? Avoir un peu d’espace, le bon matériel, les bons conseils et les bons produits. Ça tombe bien, chez Bardahl, nous avons les produits adaptés et surtout, les conseils pour réaliser une vidange soignée ! C’est parti.

Avant de commencer à vous détailler les différentes étapes, il faut vous équiper :

  • Une huile adaptée à son moteur : rendez-vous sur http://www.bardahloils.com/fr
  • Un Nettoyant prévidange Bardahl (ref. 1032 pour la France - 1032B pour la Belgique et la Suisse)
  • Un nouveau joint pour l’écrou de purge (du carter)
  • Une clé à douilles pour l’écrou de purge (du carter)
  • Un bac de vidange/de récupération pour l’huile usagée
  • Un entonnoir
  • Un filtre à huile neuf
  • Une clé cloche, à 3 griffes, ou toute autre clé adaptée pour le filtre à huile
  • Eventuellement un nouveau joint torique pour la cloche du filtre à huile (si vous utilisez la même cloche)
  • Un pont élévateur, une fosse ou des chandelles et un cric
  • Des gants !

Etape 1 : le nettoyage prévidange

Munissez-vous du Nettoyant prévidange Bardahl. Il va décoller tout type de dépôts pour faciliter leur évacuation lors la vidange, évitant ainsi de contaminer l’huile neuve. Versez le flacon (maximum 10% de la contenance maximale du carter, indication que vous trouvez dans le manuel d’utilisation de votre véhicule ou sur http://www.bardahloils.com/fr) dans le réservoir d’huile. Faites ensuite tourner le moteur durant 15 minutes pour que l’additif circule bien dans le circuit d’huile. Coupez ensuite le contact.

Etape 2 : la sécurité !

Positionnez la voiture sur des chandelles ou sur un pont élévateur. Quelle que soit l’option choisie, le véhicule doit toujours, de préférence, être bien à plat et surtout, bien stable. Pensez à votre sécurité ! D’ailleurs, durant la vidange, portez toujours des gants car si l’huile moteur s’écoule plus facilement lorsqu’elle a un peu chauffé, une température trop importante peut provoquer des brûlures.

Etape 3 : la vidange

Ouvrez le capot moteur et enlevez le bouchon de remplissage d’huile afin de laisser l’air s’échapper. Puis, rendez-vous sous le moteur pour dévisser le bouchon du carter d’huile à l’aide d’une clé adaptée. Assurez-vous bien d’avoir placé le bac de récupération en-dessous. Si possible (variable selon le véhicule), desserrez déjà le filtre à huile pour vous assurer de bien vider l’ensemble du circuit d’huile.

Etape 4 : le changement de filtre à huile

Pendant que l’huile s’écoule du carter, vous pouvez vous occuper du filtre à huile. Si ce n’est pas déjà fait, desserrez-le à l’aide d’une clé adaptée. Veillez à placer un chiffon autour et en-dessous car de l’huile va s’en échapper. Jetez l’ancien filtre (en respectant les normes de recyclage) et ajoutez le nouveau filtre à huile*. Avant de le visser, pensez à enduire d’huile le joint d’étanchéité pour éviter de l’abîmer en le revissant. Si vous utilisez la même cloche pour refermer le filtre, nettoyez-la (avec du Nettoyant freins Bardahl par exemple), remplacez le joint torique (bague d’étanchéité) et n’oubliez pas de l’enduire d’huile. Revissez avec précaution puis terminez le serrage avec la clé, en douceur (un quart de tour suffit souvent).

*Selon le type de filtre et sa position, vous pouvez éventuellement le remplir d’huile neuve avant de l’installer. Cette opération évite l’infiltration d’air dans le filtre à huile.

Etape 5 : refermer le carter

Lorsque toute l’huile usagée s’est écoulée, vous pouvez refermer le carter. N’oubliez pas d’utilisez un nouveau joint pour l’écrou de purge, nécessaire pour une étanchéité parfaite. Vissez à la main et verrouillez en douceur avec la clé adaptée. Si vous devez appliquer entre 10 et 30 Nm de couple, serrez d’un demi-tour. Si vous devez monter entre 30 et 50 Nm de couple, serrez de trois quarts de tour.

Etape 6 : remplir d’huile neuve

Le moment est venu d’ajouter la nouvelle huile ! Insérez un entonnoir à l’entrée du réservoir et versez la quantité recommandée par le constructeur. Vous pouvez retrouver la contenance de votre carter dans le manuel d’utilisation de votre véhicule ou sur http://www.bardahloils.com/fr.
Une fois que l’huile a rejoint le carter que vous avez refermé le réservoir, vous pouvez déjà allumer le moteur un court instant afin que l’huile s’écoule plus facilement et que – si ce n’est déjà fait – le filtre à huile s’en imprègne.

Ensuite, vérifiez le niveau via la jauge d’huile en veillant à ne jamais dépasser le maximum. Si vous le dépassez, vous risquez une surpression, une usure anormale des joints, un encrassement important de différents organes de dépollution et même un emballement du moteur. Dans le pire des scénarios, tout ceci peut provoquer la casse pure et simple de votre moteur en déformant bielles et vilebrequin. Si vous êtes loin du maximum (le filtre imprégné d’huile peut diminuer quelque peu le niveau), réalisez un appoint, à nouveau, en veillant à ne pas dépasser le niveau maximum.

Etape 7 : le respect de l’environnement

N’oubliez pas de porter votre huile usagée dans une déchetterie, un garage ou un centre auto avec des bacs adaptés au recyclage.

Retour à la liste d’articles Liste d’articles